Autre que le livret A : quels sont les autres livrets d’épargnes tout aussi avantageux

En France, bien que le livret A est très largement utilisé par les usagers pour épargner, il existe d’autres moyens qui peuvent eux aussi devenir avantageux.

Quels sont les autres livrets utiles pour épargner ?

Le livret de développement durable et solidaire (LDDS) est un livret qui peut être ouvert par n’importe quelle personne majeure disposant de revenus personnels et dont le domicile fiscal se situe sur le sol français, il est proposé par tous les établissements bancaires français. Les fonds récoltés sont à destination de projets qui concernent l’économie énergétique.

Le livret d’épargne populaire (LEP) est un livret destiné aux personnes ne disposant pas de beaucoup d’argent. Les taux d’intérêt, calculés 2 fois par mois, sont de 1,25%.
Le livret jeune est réservé aux jeunes de 12 à 25 ans. Pour les mineurs, renseigner les coordonnées du ou des représentant(s) légal(aux) est obligatoire. Il peut être cumulé avec d’autres livrets comme le livret A par exemple, néanmoins, un seul livret jeune par client peut être ouvert. Le dernier jour de l’année des 25 ans de l’usager, c’est-à-dire le 31 décembre, ce livret est fermé et les fonds épargnés seront transférés sur un autre compte de son choix.

Enfin, le livret d’épargne à taux boosté est encore une autre alternative au livret A. De nombreux établissements bancaires les proposent, on les appelle aussi les livrets à taux bonifiés. Ce placement est très intéressant. En effet, les frais d’ouverture sont nuls, l’épargne déposée sur ce compte est disponible dès que l’usager en exprime le besoin, il est ouvert également aux mineurs. C’est une épargne investie dans de l’économie réelle française. La gestion du compte à taux boosté est possible par le bais des banques en ligne comme banque en ligne monabanq ou encore boursorama. Pour obtenir la meilleure banque en ligne, de nombreux comparateurs sont à disposition sur internet.