Le droit au compte, une réalité et pourtant pas facile de faire jouer ses droits…

Quand on est interdit bancaire dans notre société, notre monde peut vite s’écrouler. Outre le fait de ne pas pouvoir garder bien au chaud son argent à la banque et profiter des différents services bancaires et des différents services d’épargne, le fait de ne pouvoir avoir de compte bancaire représente surtout un obstacle pour toutes les choses du quotidien. En effet, sans compte bancaire, aucun moyen de paiement ni de règlement. Sans compte bancaire, impossible de trouver un travail et de percevoir un salaire. Sans compte bancaire, impossible de trouver un logement, ni de payer ses factures. C’est pour ça qu’en France, pour protéger les plus précaires, il existe “le droit au compte”.

Le droit au compte, une réalité et pourtant pas facile de faire jouer ses droits…

Le droit au compte est tout simplement le droit pour chacun d’avoir accès au services bancaires de base. Si vous vous retrouvez dans ce cas précédent, votre ultime recours est de faire appel et bonne figure devant La Banque De France . Pour cela vous devez fournir certaines pièces justificatives dont la liste s’est allongée en 2017.

Tout d’abord, vous devez établir une déclaration sur l’honneur comme quoi vous ne possédez aucun compte bancaire. Que ce soit dans les banques traditionnelles ou dans les banques en ligne comme Monabanq ou Hello Bank.

Ensuite, vous devez fournir obligatoirement une copie de votre pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile. Et enfin, vous devez fournir une lettre de refus d’ouverture de compte émise par un institut bancaire. Pour cela, vous devez demander à une banque de vous délivrer (sans refus et sans délais, comme la loi l’exige) cette attestation de refus, certifiant que vous avez fait les démarches pour ouverture de compte mais que cela vous a été refusé.

Par la suite, une banque sera désignée par la Banque de France et devra vous ouvrir un compte dans un délai de trois jours maximum après décision. Pour éviter ce genre de situation, de plus en plus de gens se tournent vers les banques en lignes jugées meilleures et moins exigeantes par leurs clients.