Epargner pour acquérir un bien immobilier

En France, près de six personnes sur dix sont propriétaires d’un logement. Être propriétaire est un objectif que beaucoup de français souhaiteraient atteindre. En effet, cela permet de baisser fortement ses dépenses une fois que le crédit immobilier est remboursé, tout en sécurisant également la personne d’un point de vue financier. La première étape pour cela est d’épargner en vue de se constituer un apport, ce qui est nécessaire à la souscription d’un prêt immobilier.

Le PEL est intéressant

Le plan épargne logement est un produit d’épargne intéressant dans le cadre d’un projet immobilier. Sa rentabilité a baissé en février dernier, en passant de 2,5 à 2% brut mais elle reste toutefois attractive au vue des faibles taux de rendements des livrets bancaires aujourd’hui.

Ouvrir un PEL requiert une phase d’épargne d’au moins quatre ans, à l’issue de laquelle vous pourrez effectuer une demande de prêt épargne logement sur une durée comprise entre deux et quinze ans. Le taux de ce crédit est particulièrement avantageux en étant calculé selon les intérêts acquis pendant la période d’épargne (dans une limite de 92 000 euros). De plus, l’attribution d’un prêt entraine le versement d’une prime d’Etat qui est égale à la moitié des intérêts – celle-ci ne peut dépasser 1 000 euros.

La meilleure façon de souscrire un PEL est de le souscrire en ligne. Cela présente de avantages supplémentaires pour l’épargnant : simplicité de souscription, frais bancaires limités, consultation et gestion du produit en ligne… A titre d’exemple, si vous ouvrez un compte en ligne Fortuneo, vous pourrez procéder simplement à la souscription d’un PEL. Il en est de même avec un compte en ligne eLCL.