Les français et le livret A, une fin annoncée

Le livret A est toujours dans presque toutes les maisons. On le garde comme si il pouvait toujours réserver de bonnes surprises.

Placer son argent est un véritable casse-tête

On veut que notre argent nous rapporte un minimum et encore faut-il trouver le support idéal où placer son argent. Aujourd’hui la banque sur le net  étonne de plus en plus de gens. Une belle publicité attractive, la banque en ligne nous fait miroiter une meilleure gestion de notre compte en banque. Aujourd’hui tout doit aller vite et on ne perd plus de temps à courir d’un point à l’autre. On se connecte sur internet et notre vie change. Nul besoin de prendre rendez-vous avec notre banquier, on gère nos comptes quand on veut et d’où on veut. En quelques clics, on consulte, place notre argent. Avec ce genre de banque en ligne (Fortuneo, Hello bank…), c’est le temps qu’on cherche à économiser mais aussi bien souvent les frais de gestion. Amoindris, voire absents c’est aussi ce qui attire la nouvelle clientèle. Certains préféreront garder les deux solutions afin d’avoir un interlocuteur en cas de problème. La banque sur le net a de plus en plus de succès et ceci dans toutes les classes sociales. Les plus jeunes se dirigent automatiquement vers cette facilité car ils sont nés avec internet. Les autres se renseignent et se laissent aussi tenter pour trouver le placement qui leur fera un peu fructifier leur épargne. Le livret A continue à descendre l’escalier et s’en ira certainement un jour, peut-être avec le prochain gouvernement. Toujours aimé, il reste une solution quand on a besoin d’une rallonge pour finir le mois. Facile à déplacer, c’est aussi son atout majeur.

On dit que le Français n’aime pas parler d’argent et surtout de ses revenus. L’ouverture d’un compte et la gestion sur le net arrivent à point pour la discrétion de nos finances.