Prêt immobilier : baisse des taux pour les Européens mais pas pour tout le monde

Une récente étude du Crédit Foncier détermine que depuis la baisse du taux de crédit immobilier qui s’est déroulée en 2008, cela a considérablement augmenté le pouvoir d’achat des français et de leurs voisins européens mais pas au même niveau, en fonction du prix de l’immobilier.

Des gains différents selon les pays

Cette étude s’est attardée sur le coût d’acquisition sur 20 années en 2008 et au 1er semestre 2016 au Royaume-Uni, Pologne, Portugal, Italie, France, Allemagne, Belgique, République Tchèque, Espagne. Ainsi, le taux immobilier a été divisé en deux voire en 3 pour quelques pays comme l’Espagne, le Portugal ou l’Allemagne. D’ailleurs, la BCE a indiqué que cette baisse était “spectaculaire”. La baisse des taux a bien évidemment apporté un pouvoir d’achat mais ce gain a augmenté ou disparu à cause de l’évolution diverse des prix immobiliers. En Allemagne par exemple, les prix ont augmenté de 29%, et au Royaume-Uni, de 13% alors qu’en France, ils n’ont été que de 1%. A contrario, la Pologne a connu une baisse de 13%. En Allemagne, cette baisse du prix immobilier n’a pas été profitable, alors qu’en Pologne, le gain de pouvoir d’achat a été impressionnant (+53%) grâce à la chute des prix de l’immobilier.  En Italie, les habitants ont obtenus 51% de pouvoir d’achat en plus. La meilleure banque en lignecomme Monabanq ou la Hello Bank peut aussi vous aider à concrétiser un prêt immobilier.

Depuis 2008, en France, + 30% d’emprunt possible

Le taux d’emprunt est passé de 4.8% à 1.9 % en 2016 en France. Pendant le 1er semestre 2016, un Français pouvait emprunter 30% de plus qu’en 2008 aux mêmes mensualités et durée. En huit ans, la mensualité d’un ménage français a baissé de 22% et 35% en Pologne pour le même bien à acquérir.