Les banques de 2016 ?

Cette année, nous serons attentif à l’arrivée de nouvelles banques en ligne sur le marché français mais également à l’avenir de la banque ING Direct qui bien que première banque en ligne de France actuellement semble avoir de plus en plus de mal à trouver des partenaires sur internet pour les soutenir. Si autrefois, ils passaient par l’affiliation pour se faire connaître auprès du grand public, ils ont drastiquement diminué leurs budgets provoquant la colère bien entendu de partenaires qui depuis des années se battent pour que la marque tienne le haut du pavé.

Ce revirement de politique de la part du groupe hollandais pourrait bien profiter à ses concurrents qui entament l’année 2016 avec d’excellente promotion et des perspectives de développement que d’autres banques ne proposent pas. On sait que ING Direct avait imposé un salaire minimum de 1200 euros par mois il y a quelques mois mettant une bonne partie de sa clientèle à la porte car il est vrai qu’un compte bancaire en ligne est utile mais ce n’est pas forcément l’endroit où vous domicilierai votre salaire, ING direct ne proposant pas de prêt hypothécaire, vous ne devez absolument pas y domicilier votre salaire si vous souhaitez obtenir un prêt dans les prochaines années, préférez lui un compte sur Hello Bank par exemple partenaire de BNP Paribas ou bien simplement un compte bancaire auprès de eLCL qui est la succursale en ligne de LCL grand acteur du rédit immobilier en France.

Alors que ING fêtait son millionième client il y a quelques mois, l’année 2016 pourrait être pour lui la plus mauvaise année en terme de croissance depuis son arrivée sur le marché français. Un marché qui a permit au groupe de sortir la tête hors de l’eau alors qu’ils ont été nationalisé par le gouvernement hollandais en 2008 après les problèmes provoqués par l’affaire Fortis en Belgique.

L’avenir nous le dira mais ING Direct ne semble pas être le bon choix pour cette année !