Le RSA prendra en compte les intérêts du livret A !

Un des comptes d’épargne qui soit défiscalisé et réglementé au sein de l’économie française, est le livret A. Sa particularité est qu’il soit non bloqué, existant depuis les années 1800.

Le RSA (= revenu de solidarité active) est un revenu attribué aux personnes qui sont sans ressources, suivant la composition du foyer. Le RSA anciennement RMI, est octroyé aux personnes d’au moins 25 ans ou personnes de 18 à 24 ans si parent isolé ou ayant une certaine activité professionnelle.

Exigibilité au RSA

Les ressources globales de l’attributaire sont retenues pour calculer l’exigibilité ou non à l’allocation sociale, d’après le code d’action sociale et familles, au article L132-1 et L262-3 :

  • Salaires,
  • Indemnités de licenciement,
  • Congés payés,
  • Prévus,
  • Indemnités journalières de maternité et de maladie,
  • Allocations chômage,
  • Revenus de placement,
  • Valeurs en capitale non placé.

Les intérêts des livrets A pris en compte

A force de placer son argent sur le livret épargne A, ces revenus qu’ils rapportent ou pas des gains. Dans le calcul du RSA certaines procédés sont utilisés tels que :

  • Les biens non productifs de revenu réel hormis ceux de l’habitation principale,
  • Les revenus réels (biens mobiliers, immobiliers et des capitaux).

Pour parvenir à ces informations, il faudra y aller dans hello bank pour des données financières exactes.

Une réactivité rapide avec votre banque en ligne

Les intérêts productifs par ce produit d’épargne que représente le livret A, sont pris en compte pour le calcul des droits au RSA. L’administration fiscale nous révèle d’après le ministère des Affaires sociales que les assurances-vie sont prises en compte pour les intérêts fictifs qu’ils reproduisent. La banque en ligne permettra le calcul de ses intérêts quasi en temps réel !