L’objectif général de la Société Générale

La Société Générale souhaite être plus présente dans ses marchés cœurs en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Elle a également pour but de devancer le secteur de la banque en ligne, et notamment Hello Bank qui revendique haut et fort que placer son argent devient facile et sans frais.

Un accord a été signé mardi entre la Société Générale le le groupe financier français Oddo pour lui racheter l’activité de banque privée de Kleinwort Benson au Royaume-Uni et dans les îles Anglo-Normandes. Cette opération avait déjà été évoquée en février dernier lors du bouclage de l’offre publique d’achat (OPA) d’Oddo et Cie sur le gérant d’actifs allemand BHF Kleinwort Benson. Le montant du rachat n’a pas été indiqué.

Qui est Kleinwort Benson ?

Créée en 1786, cette banque privée destinée à financer le commerce en Angleterre, revendique également une présence de plus en plus forte comme conseiller financier pour un certain nombre de projets d’infrastructure d’envergure au Royaume-Uni.

Les conséquences du rachat

Le directeur de Société Générale Private Banking, Jean-François Mazaud, exprime dans un communiqué que grâce à cette expertise et à l’adossement au groupe Société Générale et à son réseau international, le nouvel ensemble bénéficiera d’un positionnement privilégié pour poursuivre sa croissance. Société Générale Private Banking Hambros (SGPB Hambros), l’activité de banque privée du groupe au Royaume-Uni et dans les îles Anglo-Normandes espère ainsi créer l’une des toutes premières banques privées sur le marché du Royaume-Uni. La banque française souhaite rassurer en indiquant que cette acquisition n’aura aucune conséquence sur les ratios financiers du groupe.

Il reste à savoir ce qu’il adviendra de cet accord en cas de sortie de l’Union Européenne de la Grande-Bretagne…