UBS se met à la banque en ligne !

En Suisse, l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) vient d’autoriser les banques à proposer l’ouverture de compte en ligne. Cette autorisation ne vaut que si le titulaire du compte est un citoyen suisse âgé de 15 ans et plus.

UBS devient la première banque en ligne en Suisse

La banque UBS a saisi cette opportunité. Elle a lancé une application mobile permettant l’ouverture d’un compte. Le client fait les démarches sur l’application. Il doit ensuite s’identifier lors d’un entretien vidéo avec un conseiller bancaire. De plus, l’application ne fonctionne pas 24H sur 24 et 7 jours sur 7 mais du lundi au vendredi de 8H à 22H et le samedi de 9H à 17H.

D’autres banques s’apprêtent à suivre l’exemple d’UBS, avant la fin de l’année 2016.

Et en France ?

L’exemple suisse est surprenant vu de la France. En effet, cela fait bien longtemps que les banques en ligne existent dans notre pays. Les clients y ont accès à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, y compris les jours fériés. Les banques traditionnelles permettent de placer son argent et de le gérer depuis son domicile grace aux nouvelles technologies. Certaines banques comme hello bank n’ont aucune agence physique et toute la relation avec un client se fait par le biais d’internet et éventuellement du téléphone. D’ailleurs sur la page d’accueil de son site, hello bank se présente comme une banque en ligne. Pour devenir client, il suffit de remplir un formulaire, de scanner ou photographier des justificatifs. Même le contrat est signé électroniquement. Le client n’a besoin ni de se déplacer en agence, ni même de parler avec un conseiller.

La prudence de la Suisse s’explique. En effet, elle est régulièrement accusée d’être un paradis fiscal, qui accepte de blanchir de l’argent sale. Et la fraude est évidemment plus difficile à déceler, lorsque le client peut se réfugier derrière un écran.